Sur les coteaux de l’Isle
aux confins du Fronsadais
et du Puynormand
Savignac-de-l’Isle

Le XIXe siècle

lundi 5 mars 2018




Le XIXe siècle



Voici un symbole savignacais emblématique du XIXe siècle "triomphant" : André Darnajou (1829-1891) dont le portait figure ci-dessus en médaillon. Il est marchand de bestiaux et il demeure dans cette grande bâtisse du bourg (200 m2) de style "arcachonnais" à laquelle est accolée une grande étable (300 m2). C’est lui qui, probablement, a fait édifier cette maison. Son fils, Jean, continuera son activité. Ils ont sûrement placé beaucoup d’espoirs dans leur fils et petit fils, André Jean, élève de l’école vétérinaire de Toulouse qui décèdera en 1901 à l’âge de 23 ans.



Histoire municipale

Jusqu’à la révolution la commune était administrée par le seigneur du lieu. A cette époque il s’agissait du baron Hyacinte Marie Servidie de LABAT de SAVIGNAC. Ce fut le dernier conseiller au Parlement de Bordeaux de la lignée. Le parlement de Guyenne sera supprimé par la révolution.

Voici un extrait de document qui concerne la nouvelle municipalité de Savignac :

ABOLITION DES PRIVILÈGES :

Nous, maire et officiers municipaux de la commune de Savignac, assemblés dans le lieu de ses séances, certifions que le citoyen Nicolas Richon, notaire public de cette commune, en exécution du décret du 17 juillet dernier, nous a remis, pour être brûlés tous les titres « constitutifs et récognitifs » de droits seigneuriaux supprimés par ledit décret et par ceux antérieurs qu’il a dit avoir en sa possession [1] avec tous lesquels actes et titres le citoyen Richon nous a aussi remis plusieurs copies et expéditions d’actes aussi de droits et choses supprimées par ledit décret pour être aussi brûlés.

Fait dans la chambre commune audit Savignac, le consul général d’icelle assemblé, le 27 frimaire, l’an second de la République Française une et indivisible.
Signé : Redon maire, Bossuet et Robert officiers municipaux ; Gendre procureur de la commune ; Rouman, Tourneur, Lavaud, Poitou notables.

UNE LISTE ELECTORALE AU XIXme SIÈCLE :

ELECTIONS MUNICIPALES (10 membres) COMMUNE DE SAVIGNAC-SUR-L’ISLE

MM.
1. ROBERT (Auguste), à Pichot.
2. BOSSUET (Baptiste), au Port.
3. FEUILLET (Pierre), à Brandet.
4. BERLAND, tuilier, au Bourg.
5. BERGEON, (Jean), père, à Boyer.
6. SARRAZIN, propriétaire, au Tertre.
7. BOSSUET (Jean), au Port.
8. BOSSUET (Jean) fils, au Bourg.
9. DUPAS (Jean), au Bourg.
10. BOYER (Jean), à Pichot.
(Archives départementales de la Gironde)


PÉTITION HYGIÈNISTE

JPEG - 178.8 ko
Courrier destiné au Conseil Municipal de Savignac.
Il est non daté et non signé. On peut penser qu’il est de la fin du XIXme siècle.
Les auteurs déplorent le risque d’épidémie et la pollution des puits à cause notamment des tas de fumiers dans les villages et du cimetière dont ils réclament le déménagement. Dans de nombreuses communes ce déplacement sera effectif.
Archives Bloin-Roumand


Les anciens maires :
REDON (au moment de la révolution)
Avant 1843 Jean SUDRE
1863 Jean ROBERT (l’adjoint est Jean FERCHAUD sur le Féret 1870)
1893 Jean BOSSUET
1901 François DUPAS (l’adjoint est DARNAJOU sur le Féret 1908)
1922 Jean CLAVÉ
1930 Paul GARCEAU
1935 Paul GARCEAU
1940 Paul GARCEAU
1945 Maurice LARGETEAU
1945 Hector GONAIN
1947 Hector GONAIN
1953 Hector GONAIN
1959 Roger FERCHAUD
1965 Jean BIAIS
1971 Jean BIAIS
1977 Jean BIAIS
1983 Xavier MILHADE
1989 Xavier MILHADE
1995 Xavier MILHADE [2] puis Michel TEMPEZ
2001 Catherine DECLA
2008 Yves TILH

Construction d'un pont



JPEG - 262 ko


➨ Pour accéder à l’article ...

L'activité agricole



Savignac 1837


Bourg assez considérable à 6.650 m de Guîtres, situé sur le coteau dont l’Ille baigne le pied : la commune comprend en outre 6 villages et un petit port.
Son territoire, sablonneux sur le coteau, gras dans la plaine est partout assez fertile : il produit du blé, du vin et des légumes.
Le château de Savignac, autrefois plus considérable, était un château fort du moyen âge.
Population : 640 habitants.
D’après Statistiques du département de la Gironde - François Jouannet







Savignac 1870 & 1898


Savignac 1870 & 1898 (d’après le Féret : Bx et ses vins)
PDF - 342.5 ko

Les bâtisses


Les bâtisses


La plupart des maisons en pierres de Savignac comme celles de la région, ont été réhabilitées ou construites durant le XIXe siècle. Elles sont qualifiées de maisons girondines. Les éléments type en sont : une construction en pierre calcaire, une façade orientée est-sud, percée au rez de chaussée d’une porte d’entrée centrale encadrée de 4 fenêtres. Cette porte d’entrée ouvre sur un couloir avec 2 pièces de part et d’autre : cuisine et chambre.
La toiture est à 2 ou 4 pans et dissymétrique. L’arrière de la maison est occupé par des dépendances : chai, étable... La maison est parfois prolongée sur un des pignons par un hangar plus ou moins fermé.



JPEG - 303.3 ko
JPEG - 246.7 ko
Maison de bordier (Pichot)
JPEG - 161 ko
Maison de vigneron (Gautreau)
JPEG - 214.5 ko
Maison de maître (Le Bourg)
JPEG - 180.5 ko
JPEG - 234.5 ko
Maisons du village du Port
On observe en ce lieu (image de droite ci-dessus), une maison avec façade sous pignon. Sur la photo de gauche figurant la partie détruite du hameau en 1973 lors de la construction du pont actuel, on peut noter d’autres habitations de ce type. Sont-ce des habitations de pêcheur ou de marin ? Quel est l’origine de ce style de bâtisse ?

[1] La liste occupe dix pages de cahier.

[2] Démission en cours de mandat


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 193729

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site HIER   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License